Le gâteau d’anniversaire

Il n’y a pas d’anniversaire sans gâteau d’anniversaire. Au-delà du traditionnel gâteau d’anniversaire au chocolat, sur lequel nous disposons autant de bougies que d’années, nous retrouvons depuis quelques années les gâteaux à thèmes dont certains sont de véritable chef-d’œuvre. On peut donc obtenir un gâteau de princesse, un gâteau sirène, Spiderman, licorne, voiture, terrain de foot, tonneau d’alcool… La seule limite, c’est celle de l’imagination. Aujourd’hui, nous pouvons également avoir un gâteau surprise géant. C’est un gâteau géant dans lequel on peut cacher une ou plusieurs personnes, pour une belle surprise. On peut encore y mettre des ballons, pour un beau lâcher, un DJ, ou simplement le transformer en bar, en salle de photobooth, en confessionnal…

La naissance du gâteau d’anniversaire

Mais, d’où vient cette tradition autour du gâteau d’anniversaire ? Une des théories est celle originaire de l’Antiquité. À l’époque, les Grecs pour honorer Artémis (déesse de la lune) réalisaient, des gâteaux ronds comme la lune et pour les faire briller, ils ajoutèrent des bougies. Une autre théorie trouve l’origine du gâteau d’anniversaire dans l’Allemagne du 13e siècle, où l’on préparait une galette sucrée, sur laquelle on posait une bougie au centre pour symboliser «la lumière de la vie». En France, nous fêtons les anniversaires de naissance depuis le 18e siècle. À cette époque, les gâteaux étaient des génoises glacées avec du sucre, décorées avec des fruits confits et sur lesquelles on écrivait «joyeux anniversaire».

De nos jours, les fêtes d’anniversaire se font avec famille et amis, autour d’un bon repas. Il est d’usage d’offrir des cadeaux, de souffler les bougies du gâteau en faisant un vœu et de chanter le célèbre « joyeux anniversaire ». Traditionnellement, on met autant de bougies que l’âge de la personne, mais dans certains pays on ajoute une bougie pour porter chance.